Vous recherchez une actualité
Actualités

Une ALLERGIE alimentaire peut en cacher une autre

Actualité publiée il y a 4 années 9 mois 1 semaine
American Academy of Allergy

Cette étude de l’Hôpital pour enfants de Philadelphie, présentée au Congrès annuel Asthma & Immunology 2014 de l’American Academy of Allergy montre comment une allergie alimentaire peut être suivie d’une seconde allergie alimentaire ou comment le même aliment peut déclencher 2 allergies.

Certains enfants qui ont grandi et sont « devenus trop grands » pour un type d'allergie alimentaire vont développer un autre type d'allergie, souvent plus grave et plus persistant, au même aliment. Ces experts de l'allergie pédiatrique suggèrent ainsi que les professionnels de santé exercent une surveillante attentive aux premiers signes d'œsophagite à éosinophiles, une forme sévère et souvent douloureuse de l'allergie, dont la prévalence est en hausse, ces dernières années. L'œsophagite à éosinophiles diffère du reflux gastro-œsophagien (RGO) pathologique. C'est une maladie inflammatoire de l'œsophage caractérisée par la présence de quantités anormales de polynucléaires éosinophiles, un type de globules blancs, dans l'œsophage.


Allergie alimentaire et œsophagite à éosinophiles ont certains éléments en commun, expliquent les auteurs, mais les patients avec œsophagite ne vont généralement pas pouvoir recouvrer une tolérance aux aliments qui déclenchent leur allergie, explique le Dr Jonathan M. Spergel, pédiatre allergologue à l'Hôpital pour enfants de Philadelphie. Reconnue que récemment comme une maladie distincte, l'œsophagite à éosinophiles entraîne un gonflement et une inflammation de l'œsophage, avec des niveaux excessifs des éosinophiles ou cellules immunitaires. Souvent douloureuse, l'œsophagite peut entraîner une perte de poids, des vomissements, des brûlures d'estomac et des difficultés de déglutition. Elle peut affecter tous les groupes d'âge, mais reste plus souvent détectée chez les enfants qui éprouvent des difficultés d'alimentation et un retard de croissance.

2 types d'allergie alimentaire mais qui se suivent chez 1 patient sur 10 : L'équipe de recherche a effectué une analyse rétrospective de 1.375 enfants admis à l'hôpital pour une œsophagite à éosinophiles entre 2000 et 2012. 425 présentaient une allergie spécifique à un aliment précis comme le lait, les œufs, le soja et le blé. Dans ce sous-groupe, 17 petits patients avaient développé une œsophagite à cet aliment après avoir présenté une allergie à ce même aliment, médiée par l'IgE (Immunoglobuline E). L'œsophagite à éosinophiles apparaît ainsi fréquemment associée au type le plus fréquent d'allergie alimentaire liée à une réponse immunitaire exagérée aux protéines de certains aliments.

Ce modèle observé chez 17 patients suggère que les deux types d'allergie alimentaire ont certes des mécanismes différents et entraînent des symptômes différents mais évoque la possibilité que l'allergie alimentaire médiée par IgE prédispose le patient à développer une œsophagite, en réponse au même aliment. Ainsi, 10% des patients qui subissent un traitement de désensibilisation pour une allergie développeront une œsophagite. Un indice précieux donc pour les professionnels qui suivent les enfants allergiques.

Source: American Academy of Allergy, Asthma & Immunology 2014 Annual Meeting As one food allergy resolves, another may develop (Visuel Fotolia)

Autres actualités sur le même thème

Pages