Vous recherchez une actualité
Actualités

VIEILLISSEMENT: Le retarder avec l'esprit, la conscience du corps et le régime alimentaire

Actualité publiée il y a 5 années 1 mois 1 semaine
Neuroscience 2013

De nouvelles études présentées à la Conférence annuelle Neuroscience 2013 viennent souligner l'impact majeur de choix de mode de vie sains dans le traitement ou la prévention de la dépression, des effets du vieillissement et l’optimisation de l'apprentissage. Des rôles bénéfiques de l’esprit et de la conscience du corps, de l'exercice et du régime alimentaire considérés par ces experts comme à privilégier en regard des traitements médicamenteux, car parfois tout aussi efficaces et sans ou peu d’effets secondaires.


En résumé, plusieurs présentations suggèrent que nos expériences et nos choix de vie ont une incidence majeure sur le cerveau et qu'avec le vieillissement, ces choix sont devenus primordiaux pour notre qualité de vie. Parmi les résultats les plus marquants,

· 12 jours d'exercice consécutifs chez les rats vieillissants permettent de préserver et d'améliorer la fonction motrice, en raison de changements supposés des effets de la dopamine. Ces résultats suggèrent que l'exercice pouvait conjurer ou inverser la perte d'autonomie liée à l'âge.

· Une autre étude sur le rat, montre que l'exercice chez les rats vieillissants améliore la fonction de la mémoire et augmente la vascularisation et es connexions dans la substance blanche du cerveau. Augmentation du flux sanguin peut expliquer pourquoi l'exercice peut aider à préserver la mémoire, expliquent les auteurs.

· Un exercice régulier contribue à permettre à de jeunes adultes souffrant de dépression à surmonter leurs symptômes, montre une autre étude pilote. Ces résultats suggèrent que l'exercice pourrait être un traitement important pour la dépression chez les adolescents.

· Les pratiques comme le yoga ou la méditation en pleine conscience, qui augmentent la perception du corps et la sensibilisation de l'esprit contribuent également à un apprentissage plus rapide.

· Un régime alimentaire faible en calories à partir du milieu de la vie, s'avère, chez des rats, protéger de certains effets du vieillissement, en particulier moteur. Les résultats suggèrent ici que les interventions alimentaires peuvent aider à préserver la fonction motrice, tout autant que la pratique de l'exercice.

En conclusion, soigner son mode de vie est capital pour lutter contre les effets du vieillissement et stimuler notre humeur. Et si exercice et alimentation ont déjà largement prouvé leurs bénéfices, les nouvelles études commencent à montrer que d'autres types de modes de vie comme la pratique méditative, peuvent contribuer au bien-être physique et mental et contrer certains effets du vieillissement.

Source: Society for Neuroscience Research reveals roles for exercise and diet in aging, depression (Visuel Fotolia)

Autres actualités sur le même thème

Pages