Vous recherchez une actualité
Actualités

ALLAITEMENT MATERNEL: Un atout pour gravir l'échelle sociale?

Actualité publiée il y a 5 années 5 mois 2 semaines
Archives of Disease in Childhood

Les bébés allaités réussiront-ils mieux socialement que leurs parents ? L’allaitement maternel, un facteur favorable à l’ascenseur social? C’est ce que suggère, sans établir de relation de cause à effet, cette étude britannique originale, qui a examiné l'influence de l'allaitement maternel sur la mobilité sociale. Ces conclusions publiées dans les Archives of Disease in Childhood montrent néanmoins que cette association, allaitement maternel et mobilité sociale, est fortement médiée par les performances cognitives de l'enfant.

De nombreuses études ont lié l'allaitement maternel à un grand nombre de bénéfices pour la santé de l'enfant, dont l'amélioration de la fonction cérébrale. Une autre étude publiée dans l'European Journal of Public Health a mis en avant l'influence de l'allaitement à la demande sur le Q.I., qu'il s'agisse d'allaitement naturel ou artificiel.


Les chercheurs de l'University College London et de l'Université d'Essex ont suivi deux cohortes d'enfants, 17.419 nés en 1958 et 16.771 nés en 1970, ont pris en compte leur type d'allaitement, la classe sociale du père, puis, environ 30 années plus tard, leur classe sociale, définie par leur emploi principalement. Les enfants ont également passé des tests cognitifs et de stress à l'âge de 10-11 ans.

L'allaitement maternel associé à l'échelle sociale : Les auteurs constatent que dans les deux cohortes, l'allaitement maternel est associé à une probabilité accrue d'être en position sociale ascendante, par rapport au père, ainsi qu'à une diminution de la probabilité d'être en position sociale descendante, par rapport aux personnes qui, enfants, n'avaient pas été allaitées par la mère :

· Dans le groupe de 1958, 68% des mères allaitaient leurs enfants, alors que dans la cohorte de 1970, seulement 36% des mères allaitaient.

· L'allaitement maternel s'avère réparti socialement dans les deux groupes, mais dans la cohorte 1958, de manière plus équitable dans les différentes classes sociales, alors que dans la cohorte 1970, les mères de classes professionnelles supérieures sont beaucoup plus susceptibles d'allaiter que les autres mères.

· Les personnes qui, enfants, ont été allaitées par leur mère sont plus susceptibles et de 24%, d'avoir bénéficié de l'ascenseur social et moins susceptibles de 20% d'être moins ben « socialement » classés que leur père.

· Enfin, les scores aux tests cognitifs et de stress semblent intervenir pour seulement 36% de la relation entre l'allaitement et la mobilité sociale. Ainsi, les enfants allaités obtiennent également de meilleurs scores à ces tests, ce qui peut contribuer à expliquer les résultats de mobilité sociale. .

L'étude ne prouve pas de relation de cause à effet, mais l'allaitement maternel est associé à une augmentation des chances de progression sociale, un effet attribuable en partie aux performances cognitives. Dans le doute, c'est à prendre en considération, dans les avantages de l'allaitement maternel.

Source: Archives of Disease in Childhood online June 24 2013 doi:10.1136/archdischild-2012-303199 Breast feeding and intergenerational social mobility: what are the mechanisms? (Visuel NHS)

Accéder aux dernières actualités sur l'Allaitement

Lire aussi : ALLAITEMENT: Les bébés nourris à la demande font des enfants plus futés

Accéder au dossier Allaitement Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Autres actualités sur le même thème

Pages