Vous recherchez une actualité
Actualités

ALZHEIMER: Le chocolat favorise l'irrigation du cerveau

Actualité publiée il y a 5 années 10 mois 2 semaines
Neurology

Le cacao du chocolat contient ces fameux antioxydants, les flavanols, aux multiples effets bénéfiques déjà démontrés pour la Santé et, en particulier, pour le système cardio-cérébro-circulatoire. Mais au-delà, cette étude de de la Harvard Medical School, suggère qu’un autre composé du cacao, encore non identifié, pourrait freiner la démence, dont la maladie d’Alzheimer, chez des personnes âgées atteintes de troubles de la circulation sanguine cérébrale.

Le couplage neuro-vasculaire : Les auteurs rappellent que le cerveau a besoin d'un approvisionnement continu en oxygène et en sucre, délivré par le sang pour fonctionner correctement. Le flux sanguin vers le cerveau évolue avec les variations de l'activité cérébrale et augmente en fonction des besoins énergétiques du cerveau. Un couplage neuro-vasculaire déficient est associé à une démence vasculaire.


Ce petit essai contrôlé et randomisé démontre en effet une association entre la consommation de cacao, l'amélioration de la circulation sanguine vers le cerveau et une amélioration de la mémoire, sans démontrer précisément un effet inverse sur la démence. Les participants, 60 personnes âgées de plus de 65 ans, atteintes de troubles cardiovasculaires (tels que l'hypertension artérielle ou le diabète) mais sans antécédents d'AVC, ont bu 2 tasses de cacao par jour pendant 30 jours, dont la moitié un cacao riche en flavanols et l'autre moitié un cacao « allégé » en flavanols. Les chercheurs ont évalué la circulation sanguine cérébrale mais ne constatent aucune différence significative dans les résultats :

· En effet, les 2 groupes présentant déjà une déficience du flux sanguin cérébral au début de l'étude se trouvent présenter une meilleure circulation sanguine à la fin de l'étude. Les flavanols semblent donc n'y être pour rien…

· Chez les participants qui montrent une déficience du couplage neuro-vasculaire au début de l'étude, cependant, la consommation de cacao est associée à une augmentation de 10,6% sur 24 heures, et de 8,3% après 30 jours de consommation régulière.

· Chez les participants qui montrent une déficience du couplage neuro-vasculaire au début de l'étude, la performance à un test de la fonction cognitive s'avère nettement améliorée après 30 jours.

Le cacao, lui, semble améliorer le couplage neuro-vasculaire et la circulation sanguine vers le cerveau, mais chez des patients « déjà déficients ». Ceci, grâce à l'un de ses composés, mais lequel ? Et puis, reste toujours à mettre en balance ces bénéfices possibles du chocolat, avec le sucre et les graisses qu'il contient également.

Source: Neurology doi: 10.1212/WNL.0b013e3182a351aa online August 7 2013 Neurovascular coupling, cerebral white matter integrity, and response to cocoa in older people (Visuel © Glenda Powers - Fotolia.com)

Lire aussi, sur le Chocolat, RISQUE CEREBROVASCULAIRE : Le CHOCOLAT est-il protecteur ? -


Interstitiel Fiducial

Autres actualités sur le même thème

Pages