Vous recherchez une actualité
Actualités

AUTISME: 67% de neurones en plus dans le cortex

Actualité publiée il y a 6 années 9 mois 2 jours
Archives of Neurology

Cette étude américaine basée sur les récentes preuves que l'autisme implique souvent une prolifération précoce du cerveau, en particulier dans le cortex préfrontal (PFC) est allée plus loin dans la connaissance de la maladie. Ses conclusions, publiées dans l’édition du 12 mars des Archives of Neurology, suggèrent que les enfants atteints d’autisme ont 67% plus de neurones dans le PFC et marquent une nouvelle étape dans la recherche d’un biomarqueur de l’autisme.

Ces chercheurs en neurologie pédiatrique, neurobiologie, génétique et psychologie de l'Université d'Alabama (Birmingham-USA), ont voulu déterminer si la prolifération précoce du cerveau chez les enfants atteints d'autisme est liée à un excès de neurones. Ils ont analysé les tissus post-mortem du cortex préfrontal de 7 enfants autistes et 6 enfants témoins de sexe masculin âgés de 2 à 16 ans et ont quantifié le nombre et la taille des neurones dans le cortex préfrontal.


- Les chercheurs constatent que les enfants atteints d'autisme avaient 67% plus de neurones dans le PFC (moyenne : 1,94 milliards IC : 95%, de 1,57 à 2,31) vs les enfants témoins (1,16 milliards; IC : 95%, de 0,90 à 1,42),

- dont 79% de plus dans la partie dorso-latérale du PFC (1,57 milliards; IC : 95%, de 1,20 à 1,94) dans les cas d'autisme vs 0,88 milliards (IC à 95%, de 0,66 à 1,10) chez les témoins

- et 29% de plus dans la parie mésiale (médiane) du PFC (0,36 milliards; IC : 95%, de 0.33 à 0.40) dans les cas d'autisme vs 0,28 milliards (IC à 95%, 0,23 à 0,34) chez les témoins.

- Le poids du cerveau dans les cas d'autisme diffère du poids moyen de l'âge de 17,6% en moyenne (IC à 95%, de 10,2% à 25,0)

En conclusion, les enfants autistes ont à la fois un plus grand nombre de neurones préfrontaux et un poids du cerveau plus élevé que les enfants témoins du même âge.

Un rapport préliminaire de la même équipe d'une étude post-mortem du tissu cérébral préfrontal publiée en novembre 2011 dans le JAMA avait déjà apporté des données nouvelles sur l'organisation et la taille du cerveau dans les troubles du spectre autistique. Cette étude montre l'augmentation du nombre de neurones dans le cortex préfrontal. Elle va dans le sens des données de neuro-imagerie de ces 8 dernières années qui suggèrent que le cortex préfrontal est l'épicentre d'anomalies cérébrales dans l'autisme, avec plusieurs dysfonctionnements, sur les plans de l'anatomie et des connexions.

3 pistes de recherche :

- Avec cette nouvelle découverte portant sur le nombre de neurones, la question posée est comment cela influe sur les connexions du cerveau des personnes atteintes d'autisme. En d'autres termes, une augmentation de la numération neuronale dans le lobe frontal peut entraîner une modification des modes de connectivité.

- Pour les auteurs, il serait également utile d'examiner le nombre de neurones dans les autres lobes du cortex.

- Enfin, une troisième interrogation est le rôle possible des modifications des associations moléculaires avec ces résultats neuroanatomiques. Une analyse du génome entier pourrait permettre d'établir un lien entre ces résultats neuroanatomiques et des événements moléculaires et le risque d'autisme.

Identifier de telles associations pourra contribuer à découvrir un biomarqueur de l'autisme et à avancer vers de nouvelles stratégies thérapeutiques.

Source: Arch Neurol. Published online March 12, 2012doi:10.1001/archneurol.2011.3596 Neuron Number and Size in Prefontal Cortex of Children With Autism (Visuel NIAAA)

Lire aussi: L'AUTISME régressif chez les garçons associé à un cerveau plus volumineux

AUTISME: Dès l'âge de 6 mois, des structures cérébrales différentes

AUTISME: Dès l'âge de 6 mois, des réponses cérébrales différentes

Accéder à toutes les actualités sur l'Autisme
Accéder au Dossier Vaincre l'autisme (1/5) de Santé log : Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Autres actualités sur le même thème

Pages