Vous recherchez une actualité
Actualités

AUTISME: Déclencher l'accouchement augmente-t-il le risque?

Actualité publiée il y a 4 années 8 mois 5 jours
The Pregnancy Meeting™

Le déclenchement artificiel du travail, en particulier en cas de dépassement du terme et sa stimulation ne sont aucunement associés avec l'augmentation du risque d’autisme pour l’enfant à naître, conclut cette large analyse de l’Université de l'Utah. Des conclusions présentées à la Réunion annuelle de la Society for Maternal-Fetal Medicine (San Diego), qui rassureront professionnels et parents.

Rappelons que le déclenchement de l'accouchement est un geste fréquent. Ainsi, en France on déclenche de 10 à 20% des accouchements, et dans 25% des cas par convenance. Si l'indication du déclenchement est liée à des pathologies maternelles ou fœtales, dans la réalité le déclenchement est de plus en plus fréquent avec des indications et des méthodes variables.


Alors que l'incidence du TSA s'accroît ces dernières décennies, il est important de cerner l'ensemble des facteurs environnementaux dont ceux liés à la grossesse et l'accouchement. Si de précédentes études avaient suggéré un lien entre l'induction ou la stimulation du travail et les TSA, cette collaboration entre obstétriciens, gynécologues et psychiatres constate que le déclenchement ou la stimulation du travail n'aboutit pas à ce risque accru chez l'enfant.

L'étude a évalué l'association sur plus de 150.000 naissances de 1998 à 2006 et ont analysé les données d'accouchement chez 2.547 enfants atteints de TSA et 166.283 enfants sans TSA.

L'analyse est claire, les enfants exposés au déclenchement de l'accouchement ne présentent pas un risque accru de TSA et même après ajustement pour les facteurs importants comme le statut socioéconomique, la santé maternelle, les événements liés à la grossesse, les pathologies maternelles, le sexe et l'année de naissance de l'enfant.

Alors que l'induction et la stimulation du travail restent un recours important pour, dans certaines situations, réduire les risques pour la mère et le bébé, cette étude permet de rassurer, sur ce risque précis d'autisme, les patientes comme les médecins.

Source: The Pregnancy Meeting™ via Intermountain Healthcare Autism Spectrum Disorder and Induced/Augmented Labor: Epidemiologic Analysis of a Utah Cohort

Plus de 50 études sur l'Autisme

Accéder au Dossier Vaincre l'autisme (1/5) de Santé log -Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Autres actualités sur le même thème