Vous recherchez une actualité
Actualités

GROSSESSE: Le juste poids de la mère fait le juste poids de l'enfant

Actualité publiée il y a 4 années 8 mois 5 jours
American Journal of Obstetrics and Gynecology

Prendre trop ou trop peu de poids pendant la grossesse accroît le risque d'avoir un enfant en surpoids ou obèse, conclut cette étude du Kaiser Permanente publiée dans l'American Journal of Obstetrics and Gynecology. Ni trop, ni trop peu, sous peine d’un risque accru de 60 à 80% de surpoids chez l’enfant.

Certes de nombreuses études ont déjà documenté l'importance d'une juste prise de poids chez la mère pour un poids de santé de l'enfant. Une prise de poids qui doit être adaptée à l'IMC, qui trop importante augmente le risque d'obésité de l'enfant, plus tard dans la vie, une prise de poids qui ne doit pas, non plus être trop précoce dans la grossesse. Mais cette nouvelle étude, l'une des plus importantes à examiner la relation entre le gain de poids pendant la grossesse et l'obésité infantile, alerte aussi sur les effets d'une prise de poids insuffisante, qui, elle-aussi, va augmenter fortement le risque de surpoids chez l'enfant.


Ici, les recommandations de prise de poids durant la grossesse prises en compte, sont les suivantes:

· IMC> de 30 : 5 à 9 kilos

· 25 · 18,5 · IMC< 18,5 : 13 à 18 kilos

Les chercheurs du Kaiser Permanente (Californie) ont travaillé à partir des dossiers de 4.145 femmes ayant mis au monde un bébé et suivi les dossiers médicaux de leurs enfants entre les âges de 2 et 5 ans. Leur analyse constate que,

· 20 ,4% des enfants des mères ayant pris plus que le poids recommandé pendant la grossesse sont en surpoids ou obèses,

- vs 19,5% des enfants de mères ayant pris moins de poids que recommandé,

- et vs 14,5% des enfants de mères ayant pris normalement du poids.

· Les femmes à IMC normal avant la grossesse qui ont pris moins de poids que recommandé, ont un risque accru de 63% que leur enfant soit plus tard en surpoids ou obèses.

· Les femmes à IMC normal avant la grossesse, ayant pris plus de poids que recommandé, ont un risque accru de 80% d'avoir un enfant en surpoids ou obèse.

La plus forte association est identifiée chez les femmes de poids normal qui ont pris trop ou trop peu de poids pendant la grossesse et cette association est indépendante des facteurs génétiques, précise le Dr Monique M. Hedderson, du Kaiser Permanente, auteur principal de l'étude.

Ainsi, gagner trop peu ou trop de poids pendant la grossesse peut affecter, sur le long terme, la régulation de l'équilibre énergétique et du métabolisme chez l'enfant, dont le contrôle de l'appétit et la dépense d'énergie. Cette prise de poids excessive ou insuffisante de la mère a des effets à long terme sur la croissance et le poids ultérieurs de l'enfant.

Source: American Journal of Obstetrics and Gynecology via Eurekalert (AAAS) Women who gain too much or too little weight during pregnancy at risk for having an overweight child

Lire aussi : GROSSESSE: La prise de poids doit être adaptée en fonction de l'IMC

GROSSESSE: La prise de poids de la mère participe au risque d'obésité de l'enfant

GROSSESSE: Un gain de poids précoce fait de trop gros bébés -

Autres actualités sur le même thème

Pages