Vous recherchez une actualité
Actualités

L'AVC n'épargne plus les plus jeunes

Actualité publiée il y a 6 années 2 mois 3 semaines
The Lancet

Une hausse impressionnante de 25% du nombre de cas d'AVC chez les personnes plus jeunes, âgées de moins de 65 ans au cours des 20 dernières années, c’est ce que révèle une large analyse du Lancet du fardeau par pays entre 1990 et 2010. Ainsi, plus de 62 % des « premiers » AVC interviennent aujourd’hui chez les moins de 75 ans. Selon une seconde étude publiée dans la même édition, plus de 60% de l'invalidité et plus de 50% de la mortalité par AVC seraient de cause hémorragique.

Seconde cause de décès dans le monde, l'AVC poursuit ses ravages et chez les plus jeunes, avec un nombre –en valeur absolue- de victimes et de décès toujours plus élevé, en dépit de taux de décès normalisés selon l'âge en diminution dans le monde entier. Sa charge mondiale continue donc à augmenter, avec, en particulier un nombre toujours plus important d'années de vie avec incapacité.


La première étude qui a porté sur les données de la Global Burden of Diseases, Injuries, and Risk Factors Study 2010 (GBD 2010) a pu estimer sa charge mondiale et régionale sur la période 1990-2010, l'incidence des AVC, la prévalence, la mortalité et le nombre d'années de vie avec incapacité, par tranche d'âge et niveau de revenu du pays.

Ses résultats sont frappants : En 2010,

· le nombre de victimes de premier AVC s'élève à 16,9 millions,

· le nombre total de victimes d'AVC à 33 millions,

· le nombre total de décès à 5,9 millions,

· ce qui représente une augmentation très significative depuis 1990, soit, respectivement 40 %, 46%, et 20%.

· Si, de 1990 à 2010, l'incidence normalisée selon l'âge de l'AVC a diminué significativement de 12% dans les pays à revenu élevé, elle a augmenté du même montant, dans les pays à revenu faible ou moyen.

· Mais les taux de mortalité ont diminué de manière significative dans l'ensemble des pays, de 15 à 37%, selon le niveau (croissant) de revenu du pays.

Les jeunes sont de plus en plus touchés. Dans le monde, en 2010, l'AVC a touché plus de 5 millions d'enfants et de moins de 65 ans, concentrés à 89% dans les pays à revenus faibles ou modérés. Plus de 62 % des « premiers » AVC interviennent aujourd'hui chez les moins de 75 ans.

La seconde étude, réalisée à partir des mêmes données (GBD 2010) fait la part entre l'AVC ischémique et hémorragique selon les régions du monde et au fil du temps et aboutit à la même conclusion, d'augmentation massive du nombre absolu de victimes avec un taux plus élevé pour l'AVC hémorragique vs ischémique (47 % vs 37 %). En particulier, c'est dans les pays à revenus faibles et intermédiaires que l'augmentation des AVC hémorragiques est la plus élevée, soit 22%.

Plusieurs tendances se dégagent donc de ces études, qui ont d'importantes implications en matière de soin et de prévention dans le monde. L'AVC touche fait des victimes de plus en plus jeunes, sa forme hémorragique est celle qui « progresse » le plus, et, l'augmentation du nombre de victimes est particulièrement élevée dans les pays à revenus faibles ou intermédiaires. Les auteurs appellent à des études plus approfondies dans ces pays afin d'identifier les sous-groupes de population les plus menacés.

Autres actualités sur le même thème