Vous recherchez une actualité

Actualités

POISSON et contaminants: Les limites de consommation ne protègent pas les nourrissons

Actualité publiée il y a 4 années 4 mois 1 jour
Environmental Health Perpectives

Afin de limiter l’exposition des nourrissons notamment, aux contaminants comme les polluants organiques persistants (POP), les Agences sanitaires ont publié des avis sur la consommation de poisson chez les femmes enceintes et en population générale. Ainsi, en France, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (ANSES) a limité la consommation à 2 fois par semaine. Cette étude de l'Université de Toronto jette un froid, en montrant que ces recommandations sont inefficaces pour réduire l'exposition des nourrissons. Les conclusions, publiées dans la revue Environmental Health Perpectives, montrent, qu’en raison de la persistance de ces polluants dans l’organisme, au mieux, l’exposition des nouveau-nés n’est réduite que de 15%.

Pour continuer à lire cette actualité, vous devez être membre Premium.

Je souhaite devenir membre PREMIUM

Accèdez sans limite aux 15 000 actualités du site et recevez gratuitement chaque semaine, la Newsletter Santé log avec les actus Santé à ne pas manquer !

S'abonner 29€ TTC/an

Devenez membre PREMIUM

Accèdez sans limite aux 15 000 actualités du site
et recevez gratuitement chaque semaine,
la Newsletter Santé log avec les actus Santé à ne pas manquer !

S'abonner 29€ TTC/an

Je suis déjà membre PREMIUM

Autres actualités sur le même thème

Pages

ABONNEMENT PREMIUM

Accédez sans limite à plus de 15 000 actualités