Vous recherchez une actualité
Actualités

PSYCHO: Les hommes plus narcissiques que les femmes?

Actualité publiée il y a 5 années 6 mois 4 semaines
Psychological Bulletin

Cette étude menée par des chercheurs de l’Université de Buffalo (UB) montre que les hommes, en moyenne, sont plus narcissiques que les femmes. Et ce n’est pas une mini étude. Menée sur 30 années de données et plus de 475.000 participants, cette recherche est peu discutable. Ses conclusions, à paraître dans le Psychological Bulletin, évoquent également les différents dysfonctionnements comportementaux liés au narcissisme.


Son auteur, Emily Grijalva, professeur de ressources humaines à l'École de gestion de l'UB a compilé 31 années de recherches sur le narcissisme et à l'issue de cette méta-analyse n'a trouvé que des scores de narcissisme plus élevés chez les hommes, indépendamment de l'âge des participants.

Au total, les chercheurs ont examiné plus de 355 articles de revues, thèses, manuscrits et manuels techniques, et étudié les différences entre sexes dans 3 des aspects du narcissisme: le leadership ou autorité, suffisance et exhibitionnisme et la légitimité.

1. C'est sur l'aspect « légitimité » que les chercheurs identifient l'écart le plus important entre hommes et femmes, ce qui veut dire concrètement que les hommes sont plus susceptibles que les femmes d'exploiter les autres et se sentir en droit d'avoir certains privilèges.

2. Vient ensuite l'aspect « leadership ou autorité » : Par rapport aux femmes, les hommes présentent une plus forte affirmation de soi et un désir plus prononcé pour le pouvoir.

3. Enfin, sur le 3ème aspect, celui d'exhibitionnisme (ou d'extraversion), les chercheurs n'identifient aucune différence entre les 2 sexes, la vanité ou l'autosuffisance n'est donc pas l'apanage des hommes.

Le narcissisme lié à l'âge ? Alors que l'étude a également analysé des données d'étudiants et n'a trouvé aucune preuve que le narcissisme augmente au fil du temps.

Différents dysfonctionnements interpersonnels sont associés au narcissisme, comme l'incapacité de maintenir des relations sociales à long terme et des troubles du comportement jusqu'à l'agression. D'un autre côté, le narcissisme est associé à une meilleure estime de soi, une certaine stabilité émotionnelle et, fréquemment, à un comportement de leader.

Des facteurs ? La recherche montre que les différences de personnalité, comme le narcissisme, peuvent provenir de stéréotypes et d'attentes enracinées par la culture et l'éducation. Ainsi, l'absence des femmes aux postes de leaders pourrait aussi découler de la disparité culturelle entre les stéréotypes de la féminité et du leadership. Les individus ont tendance à apprendre les rôles de leur sexe dès le plus jeune âge, ajoutent les auteurs. C'est d'ailleurs l'objet de recherches futures qui pourraient enquêter sur les facteurs sociaux, culturels ou biologiques qui contribuent à ces différences entre les sexes. Car ces différences entre les sexes dans le narcissisme peuvent contribuer à expliquer les disparités de genre.

Source: Psychological Bulletin (In Press) via UB News Men tend to be more narcissistic than women

Autres actualités sur le même thème