Vous recherchez une actualité
Actualités

RÉGIMES HYPERPROTÉINÉS: Soutien pour la perte de poids mais risque pour la densité osseuse

Actualité publiée il y a 8 années 9 mois 3 semaines
Obesity

Perte de densité osseuse chez les femmes ménopausées… Car si des proportions plus importantes de protéines maigres dans des repas de taille raisonnable, à raison de 3 repas par jour, peuvent permettre de se sentir plus rassasié que de petits repas plus fréquents "moins protéinés", selon cette nouvelle étude menée par l'Université Purdue et publiée dans l’édition d’avril de la revue scientifique Obesity, une perte de densité osseuse chez les femmes ménopausées a été associée au suivi d’un régime riche en protéines animales.

"Des quantités élevées de protéines permettent, lorsque l'on veut perdre du poids de se sentir plus rassasié tout au long de la journée, de réduire les fringales tard dans la nuit et de mieux contrôler l'obssession de la nourriture” explique le Pr. Heather J. Leidy, professeur adjoint de nutrition et physiologie à l'Université du Missouri et chercheur post-doctoral à l'Université Purdue.


Cette étude a été menée de manière originale sur des hommes, parce qu'explique l'auteur principal, les hommes sont rarement étudiés et ont tendance à consommer plus de viande. 27 hommes obèses et en surpoids ont été divisés en un groupe de régime à haute teneur en protéines et un groupe normal en protéines. Ils ont tous consommé un régime hypocalorique pendant 12 semaines de l'ordre de 750 calories de moins que leur régime alimentaire normal, soit une moyenne d'environ 2.400 calories par personne et par jour.

· Le régime alimentaire “normal en protéines” était composé de 14% de l'apport énergétique provenant de protéines, 60% d'hydrates de carbone et 26% de matières grasses.

· Le régime “riche en protéines” comportait la même quantité de matières grasses, mais 25% de l'apport énergétique provenant des protéines et 49% d'hydrates de carbone. Ce régime riche en protéines incluait 25% de l'apport protéique total en viande de porc maigre et 15% provenant de produits à base d'oeufs. Ces deux types d'aliments contribuaient au besoin quotidien en acides aminés et en nutriments. L'apport en protéines pour le groupe régime hyperprotéiné a été estimée à 200 calories par repas.

· Les participants ont consommé la même quantité de calories, mais avec une répartition différente: trois fois par jour en mangeant toutes les cinq heures environ 750 calories ou six fois par jour en mangeant toutes les deux heures environ 375 calories. Les participants ont également enregistré leur sentiment sur leur sensation de faim sur un dispositif électronique.

D'autres sources de protéines comme les haricots, les légumineuses et les produits du soja auraient été possibles mais elles sont moins répandues dans le régime alimentaire des Américains que les produits laitiers et la viande. Environ 40% des protéines consommées aux Etats-Unis proviennent de produits de viande comme le porc, le poulet, le boeuf et le poisson, 5% proviennent des oeufs et des produits à base d'oeufs.

L'étude montre que:

· l'augmentation des protéines dans le régime alimentaire par le biais de produits alimentaires usuels apporte des avantages plus perceptibles,

· s'alimenter fréquemment, par de petits repas plus nombreux, a relativement peu d'impact bénéfique sur la régulation de l'appétit,

· des repas moins fréquents et plus copieux conduisent à la réduction de l'appétit, et les personnes n'ont plus la sensation de faim.

· 3 bons repas limités en calories peuvent donc être plus efficaces pour la perte de poids.

· le régime hyperprotéiné conduit à une plus satiété durant la journée

· 90% des participants s'avérent à terme incapables de suivre le rythme de six repas par jour, même petits.

· les régimes limités en calories mais riches en protéines aident à garder la masse corporelle maigre ce qui est essentiel pour les personnes âgées,

· en revanche, une perte de densité osseuse chez les femmes ménopausées a été associée au suivi d'un élevée en protéines à partir de viande.

Ajouter une quantité modérée de protéines sur trois repas réguliers par jour pour aider à contrôler l'appétit et la sensation de satiété; Les oeufs et des produits maigres du porc maigre sont de bonnes sources de protéines qui peuvent contribuer efficacement à une stratégie de contrôle du poids; Ce type de protéines favorise la satiété, le sentiment d'être rassasié, et permettent de conserver la masse musculaire, ce qui est essentiel pour les personnes d'un certain âge. Ces conseils ne sont que purement indicatifs et ne remplacent en aucun cas ceux d'un médecin ou d'un diététicien-nutritionniste.