Vous recherchez une actualité
Actualités

RHUME: Un peu de zinc pour couper court?

Actualité publiée il y a 8 années 4 mois 2 semaines
Canadian Medical Association Journal

Quelques comprimés de zinc pourraient raccourcir la durée du rhume selon cette méta-analyse canadienne de l'Université MacMaster (Ontario), publiée dans le Canadian Medical Association Journal. Mais le prix à payer pour quelques jours de rhume en moins, sont quelques effets secondaires en plus...Au global, des preuves bien discutables.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Le rhume est généralement une maladie bénigne, précisent les auteurs, mais fréquente et handicapante. En moyenne, un adulte « attrapera » un rhume 2 à 4 fois par an, un enfant 8 à 10 fois par an. Le rhume peut être causé par plusieurs virus, dont un rhinovirus.


Depuis de nombreuses années, la recherche suggère que le zinc est capable d'arrêter les virus du rhume, en les empêchant de se multiplier mais est-ce que prendre du zinc peut réellement prévenir ou soulager le rhume ? Une précédente analyse de la Cochrane Review (1) avait trouvé une réduction modeste de la durée des symptômes du rhume avec une supplémentation en zinc sur quelques mois. Ici, ces scientifiques ont procédé à une nouvelle méta-analyse de l'ensemble des études pertinentes menées sur l'utilisation du zinc dans le traitement du rhume et publiées jusqu'à septembre 2011. Ils aboutissent à la conclusion que des comprimés de zinc peuvent raccourcir la durée d'un rhume d'un ou 2 jours (par rapport à un placebo). Mais, car il y a un mais, il y a des effets secondaires.17 études ont été prises en compte dans l'analyse, portant sur 2.121 participants. Les résultats de 14 de ces études ont été combinés dans la méta-analyse.

· Les personnes qui prennent du zinc (vs placebo) ont des symptômes du rhume durant 1 à 2 jours de moins (différence moyenne -1.65 jours, IC : 95% de -2,50 à -0,81).

· Les événements indésirables sont plus fréquents dans le groupe « zinc » vs placebo. 47,7% des utilisateurs de zinc ont connu ces effets secondaires.

· L'effet zinc-réduction de la durée des symptômes semble dose-dépendant.

Les effets secondaires identifiés du zinc, comme les nausées ou un goût désagréable, font que les suppléments de zinc ne sont probablement pas adaptés pour traiter la plupart des gens. Par ailleurs, il manque toujours des données l'efficacité et de sécurité pour pouvoir recommander une supplémentation en zinc, une supplémentation généralement non nécessaire, l'apport en zinc nécessaire se faisant au quotidien naturellement avec un régime normal et équilibré. Enfin, les auteurs parlent « de preuves de qualité moyenne » de l'efficacité de la supplémentation en zinc sur la durée du rhume… « Ces bénéfices discutables doivent être mis en balance avec les effets indésirables possibles ».

Sources: Canadian Medical Association Journal, May 7 2012 online doi: 10.1503/cmaj.111990 Zinc for the treatment of the common cold: a systematic review and meta-analysis of randomized controlled trials. (1) Cochrane review DOI: 10.1002/14651858.CD001364.pub3 Zinc for the common cold. (Visuel NHS)

Accéder au dossier « Asthme et rhinite allergique », pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Autres actualités sur le même thème