Vous recherchez une actualité
Actualités

TABAGISME PASSIF: Pourquoi la fumée tertiaire fait autant de dégâts

Actualité publiée il y a 4 années 10 mois 2 semaines
PLoS ONE

On connaît bien les effets néfastes du tabagisme passif, cette étude de l’Université de Californie – Riverside alerte sur les dégâts possibles de la fumée tertiaire sur la santé. Hyperactivité, dommages importants au foie, aux poumons, difficultés de cicatrisation des plaies, cette fumée qui reste à la surface des objets et accrochée aux tissus d’ameublement devient progressivement plus toxique au fil du temps. Ces données, publiées dans la revue PLoS ONE et obtenue sur l’animal, suggèrent même que chez l’enfant exposé, la fumée tertiaire pourrait entraîner des troubles neurologiques sévères.

Ne pas fumer et ne pas rester exposé à la fumée du tabac ne suffit pas. Vivre là où on a fumé n'est pas sans risque pour la santé. Des risques encore mal connus, que cette étude de l'Université de Californie, Riverside, a souhaité évaluer, en étudiant, sur des souris, les effets de la fumée de troisième main, au niveau de plusieurs organes et dans des conditions simulant l'exposition humaine.


Manuela Martins -Green, professeur de biologie cellulaire et auteur principal de l'étude constate ici que les souris exposées à des résidus de fumée, présentent des altérations multiples et des niveaux élevés d'une substance cancérigène identique à celle déjà identifiée chez des enfants exposés au tabagisme passif. Ces altérations comprennent,

· une augmentation des taux de lipides dans le foie et de l'incidence de la maladie non alcoolique du foie gras, un facteur précurseur de la cirrhose et du cancer du foie ainsi qu'un facteur de risque cardiovasculaire (Visuel du haut).

· une surproduction de collagène et des niveaux élevés de cytokines inflammatoires dans les poumons, suggérant un risque de fibrose et de maladies pulmonaires inflammatoires (comme la BPCO) (Visuel de gauche),

· un retard de cicatrisation –déjà observé en post-opératoire, chez des patients fumeurs,

· une hyperactivité constatée par test comportementaux.

Et chez les enfants ? Cette constatation d'hyperactivité chez la souris, combinée aux preuves de troubles du comportement chez les enfants exposés au tabagisme passif (fumée secondaire), suggère clairement pour les auteurs, le risque de troubles neurologiques graves, chez les enfants également exposés à la fumée tertiaire.

Manuela Martins -Green, professeur de biologie cellulaire et auteur principal de l'étude explique que ces premiers résultats fournissent une base pour des études plus approfondies sur les effets toxiques de la fumée de troisième main mais doivent d'ores et déjà être pris en compte dans les politiques de lutte contre le tabagisme. Faudrait-t-il même aller jusqu'à l'interdiction totale de fumer à l'intérieur et à l'extérieur de la maison ? Des enfants qui vivent dans des foyers où la cigarette est ou a été admise, sont à risque important de souffrir de multiples problèmes de santé, dont beaucoup ne peuvent se manifester que bien plus tard dans la vie. Cette recherche montre ainsi que les enfants vivant avec un ou 2 adultes qui fument à la maison ont un absentéisme scolaire de 40% supérieur à celui des autres enfants.

Les auteurs alertent : La fumée tertiaire est une menace pour la santé des enfants, des conjoints de fumeurs et des travailleurs dans des environnements où la cigarette est ou a été autorisée. Pourquoi ? La réémission de la nicotine des surfaces intérieures contaminées peut conduire à des niveaux d'exposition comparables à ceux liés au tabagisme et au tabagisme passif. La fumée tertiaire contient tout autant de substances cancérogènes et sa persistance la rend encore plus dangereuse.

Il reste beaucoup à apprendre sur les mécanismes spécifiques par lesquels les résidus de fumée touchent les non-fumeurs, mais les effets sont aujourd'hui démontrés.

Source : PLoS ONE 29 Jan 2014 DOI: 10.1371/journal.pone.0086391 Cigarette Smoke Toxins Deposited on Surfaces: Implications for Human Health

Lire aussi : TABAC: Pour une interdiction totale à l'intérieur et à l'extérieur de chez soi

Autres actualités sur le même thème

Pages