Vous recherchez une actualité
Actualités

VACCIN ROR et risque d'AUTISME: La fin d'une controverse?

Actualité publiée il y a 3 années 12 mois 3 jours
JAMA

Même chez les enfants à risque élevé de trouble du spectre autistique (TSA), la crainte d’une corrélation entre la vaccination ROR et l'autisme, doit être définitivement levée. Cette grande étude menée sur plus de 90.000 enfants dont une partie de familles à histoire d’autisme met fin, du moins chez ceux qui en auront connaissance, à la rumeur sur le vaccin et cet effet secondaire très sévère. Lever cette association est un enjeu important pour maintenir la couverture vaccinale. A lire dans le Jama.

Ces craintes concernant le vaccin ROR avaient été déclenchées par le Dr. Andrew Wakefield, en 1998, dans la revue médicale britannique The Lancet. L'étude du Dr Wakefield avait ensuite été démontée par le British General Medical Council, l'article retiré, mais les soupçons sur le vaccin n'avaient cessé de gagner du terrain, avec la prévalence croissante du trouble et en particulier au sein des familles touchées par l'autisme. Car si de nombreuses recherches ont réfuté l'association, des enquêtes, menées auprès de parents d'enfants autistes révèlent, pour nombre d'entre eux, le vaccin comme principal responsable du trouble qui touche leur enfant. Un motif suffisant aux yeux de ces parents, pour ne pas vacciner leurs autres enfants.


Car étude a suivi 95.000 enfants mais pas n'importe lesquels. Ces enfants avaient tous des frères et sœurs plus âgés. Sur les 95.727 enfants inclus dans l'étude,

- 2% avaient un frère plus âgé atteint de TSA.

- 1% des enfants de la cohorte ont été diagnostiqués avec TSA au cours du suivi.

- Parmi ceux qui avaient un frère plus âgé atteint de TSA, 7% ont été diagnostiqués avec TSA, Vs <1% des enfants de fratries exemples de TSA.

- Le taux de vaccination ROR des enfants de fratries exemples de TSA s'élève à 84% à l'âge de 2 ans et à 92% à l'âge de 5 ans,

- Le taux de vaccination ROR des enfants de fratries avec TSA est plus faible, soit 73% à l'âge de 2 ans et 86% à l'âge de 5 ans.

- L'analyse montre que la vaccination ROR n'est pas associée à un risque accru de TSA à tout âge et indépendamment de l'appartenance ou non à une fratrie avec TSA.

Alors que la prévalence des TSA diagnostiqués augmente, plus le nombre d'enfants ayant un frère atteint de TSA augmente aussi, formant un groupe de plus en plus important d'enfants à couverture vaccinale plus faible.
A retenir donc : L'absence totale de signal suggérant un lien entre le vaccin ROR et l'apparition de l'autisme chez les enfants avec ou sans frère autiste.

Source: JAMA April 21, 2015 doi:10.1001/jama.2015.3077 Autism Occurrence by MMR Vaccine Status Among US Children With Older Siblings With and Without Autism

Accéder aux dernières actualités sur l'Autisme

Accéder au Dossier Vaincre l'autisme (1/5) de Santé log : Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier


Interstitiel mediset

Autres actualités sur le même thème

Pages