Vous recherchez une actualité
Actualités

DÉVELOPPEMENT: Le bâillement du fœtus dans l'utérus, indicateur de santé du bébé

Actualité publiée il y a 6 années 9 mois 4 jours
PLoS ONE

Bébé qui baille ou ne baille pas dans l’utérus de la mère... Quelles que soient les conclusions de cette étude, publiée dans l’édition du 22 novembre de PLoS ONE, ces scientifiques des Universités de Durham et Lancaster sont parvenus à « capturer » une série d'images fascinantes en temps réel du fœtus dans l'utérus. Mais, en plus, ce bâillement du fœtus dans l'utérus pourrait bien être un indicateur de santé du bébé et contribuer à aider les médecins à surveiller son développement.

Cette étude a utilisé l'échographie en temps réel ou image médicale 4D ce qui représente une succession d'images, pour surveiller les visages des fœtus dans l'utérus. Les scans ont capturé quelques séquences extraordinaires de mouvements du visage (voir visuel ci-contre), dont de bâillements, à différents stades de la grossesse. Ces chercheurs se sont accordés sur leur propre définition du bâillement du fœtus - comme une ouverture de la bouche avec une « chute » de la mâchoire avec un temps plus long mis par la bouche pour atteindre l'ouverture totale- et supposé que le bâillement fœtal peut être lié au développement du cerveau ou du système nerveux central (SNC). Le baillement peut avoir plusieurs fonctions, rappellent les auteurs, dont l'augmentation de l'apport d'oxygène dans le sang, la régulation de la température du cerveau ou pourrait être tout simplement un comportement instinctif. Mais les auteurs s'accordent à reconnaître que le développement du bâillement est encore mal compris. Ils précisent que les bébés prématurés bâillent plus souvent que les bébés nés à terme, et que les enfants plus âgés, à l'école primaire bâillent plus fréquemment que les enfants plus jeunes, à l'école maternelle.


Les chercheurs ont regardé la fréquence et le développement des bâillements chez 15 fœtus « sains » au cours des deuxième et troisième trimestres de grossesse, en comparaison d'une simple ouverture de la bouche, à 24, 28, 32 et 36 semaines de grossesse et chaque fois durant 10 minutes. Les mères qui participaient, âgées de 27 ans en moyenne, étaient enceintes pour la première fois. Au total, les chercheurs ont réalisé ainsi 58 vidéos exploitables et « capturé » 56 bâillements et 27 ouvertures simples de la bouche.

- -Le nombre moyen de baillements/heure est de 6,02, d'ouvertures de la bouche de 2,79/h.

- -Ils constatent une baisse importante de la fréquence moyenne du baillement et de l'ouverture de la bouche avec l'âge gestationnel,

- -Le nombre de bâillements diminue à partir de 28 semaines, d'ouvertures de la bouche à partir de 24 semaines.

- -Aucune différence dans le nombre de bâillements ou d'ouvertures de la bouche n'est constatée entre les fœtus garçons ou filles.

Les chercheurs concluent que le bâillement peut être clairement distingué des autres formes d'ouverture de la bouche chez le fœtus et qu'il pourrait être interprété comme un indice de développement du fœtus en bonne santé comme signe de bon développement du système nerveux central et de maturation du cerveau. Mais cette conclusion reste à démontrer par une étude plus vaste qui examinerait la relation entre ces bâillements fœtaux et la santé du bébé à la naissance. Cependant, c'est un premier pas vers un nouvel élément de diagnostic par échographie qui nous donne l'occasion de découvrir, quelles que soient les applications cliniques futures, des images tout à fait fascinantes du fœtus dans l'utérus.

Source: PLoS One 7(11): e50569. doi:10.1371/journal.pone.0050569 online November 21 2012 Development of Fetal Yawn Compared with Non-Yawn Mouth Openings from 24-36 Weeks Gestation.

Autres actus sur le Développement de l'Enfant

Autres actualités sur le même thème