publicité
Document sans titre

Afficher toutes les thématiques

A la une

Lisez moi avec webReader     Newsletter                                           Toutes les actus de la spécialité     Inscription au flux RSS Santélog     Santélog sur Twitter

PLAIES CHRONIQUES: Pour bien cicatriser, il faut soigner son stress

Actualité publiée il y a 2 jours

Psychosomatic Medicine

Vivre longtemps avec une plaie, chronique, est une épreuve émotionnelle. La cicatrisation peut être lente et douloureuse, dégrader l’image de soi et entraver le mouvement, l’autonomie et la qualité de vie. Les plaies chirurgicales qui sont souvent la conséquence d’une longue maladie peuvent tout autant représenter une épreuve psychologique douloureuse. Le stress et la (...) (...)

PIED DIABÉTIQUE: Le nouveau traitement par injection qui réduit le risque d’amputation   |   CICATRISATION: Le polyphénol végétal qui accélère l'épithélialisation   |   DOULEUR: Le lien social nous apporte plus d’endorphines que la morphine   |   ULCÈRE du PIED DIABÉTIQUE: Pourquoi l’attitude du patient est déterminante   |   CICATRISATION et esthétique: Quelles mesures pour réduire la cicatrice ?   |   DOULEUR CHRONIQUE: Eclairer les neurones sensibles pour mieux les endormir   |   CICATRISATION: La petite protéine accélératrice de cicatrice   |   FIBROMYALGIE: La piste leptine dans la douleur féminine   |   PLAIES: Quel nutriments, quelles vitamines pour mieux cicatriser   |   STATINES et douleurs musculaires: Avec l'évolocumab, moins d'effets secondaires   |   DOULEUR CHRONIQUE: La soulager par stimulation électrique   |   PIED DIABÉTIQUE: Des chaussettes et un smartphone pour éviter l’ulcère   |   FIN de VIE: A domicile, la vie est prolongée   |   PLAIES et NUTRITION: 3 aliments à éviter pour mieux cicatriser   |   PLAIES et ASTICOTHÉRAPIE: Des larves génétiquement modifiées pour mieux cicatriser   |   CICATRISATION: Pourquoi le vieillissement cellulaire peut aussi être bénéfique   |   ALLAITEMENT MATERNEL: Il réduit aussi les infections ORL chez l’enfant   |   INFECTION de PLAIES post-op: Quelques mesures de prévention de base   |   VIH: Ils éliminent le génome viral de cellules T infectées   |   PLAIES INFECTÉES : Le miel cette approche douce contre les infections fongiques   |   MICROBIOME: Des bactéries nocives cachées dans le liquide séminal   |   SOINS INTENSIFS PÉDIATRIQUES: La récupération est plus rapide avec peu ou pas de nutrition   |   DIABÈTE: Un patch de bêta productrices d'insuline pour un contrôle glycémique sans douleur   |   PLAIES: L’enzyme qui fait passer la cicatrisation de l'inflammation à la prolifération   |   DPC: La profession infirmière aurait mérité sa Commission scientifique indépendante   |   SOIN des PLAIES: Les soignants et les aidants ont besoin de cicatriser aussi   |   PLAIES OUVERTES et POST-OP: Le gène qui fait cicatriser sans cicatrice   |   DOULEUR: L’équipe de neurones qui appelle l’ocytocine à la rescousse   |   ANALGÉSIQUE: Les toxines de la tarentule inhibent nos récepteurs de douleur   |   GÉRIATRIE: 4 critères d’admission aux urgences chez le patient âgé   |  

Dernières actualités

PIED DIABÉTIQUE: Le nouveau traitement par injection qui réduit le risque d’amputation

Medicc Review

Ce traitement, encore largement inconnu en France et révolutionnaire dans le traitement de l’ulcère du pied diabétique a pour nom Heberprot-P. Développé par des chercheurs cubains, enregistré à Cuba dès 2006 et dans 15 autres pays, aurait déjà permis le traitement et la cicatrisation e plus de 200.000 patients, leur évitant l’amputation. Une étude (...)

CICATRISATION: Le polyphénol végétal qui accélère l'épithélialisation

PLoS ONE

Un polyphénol présent dans certaines plantes et arbustes, qui favorise la migration des cellules souches mésenchymateuses dans la circulation sanguine et les accumule dans les tissus endommagés pour améliorer la cicatrisation des plaies, c'est la découverte précieuse de cette équipe japonaise. Ce composé dont les effets bénéfiques sont documentés dans la (...)

DOULEUR: Le lien social nous apporte plus d’endorphines que la morphine

Scientific Reports

Cette étude de l’Université d'Oxford révèle que nos proches et notre entourage déterminent finalement notre niveau de tolérance à la douleur. Ainsi, ceux d’entre nous les plus entourés et choyés supporteront mieux la douleur que d’autres personnes plus solitaires. Cette équipe de psychologie expérimentale décrypte ici, dans les Scientific (...)

publicité

Espace connaissances

Les escarres chez la personne âgée - Partie 1 (1/6)

Définition et classification internationale de l'escarre, Physiopathologie, Epidémiologie

Article paru dans santé log Soins à domicile n° 49

Article du 10-03-2016
par Equipe de rédaction

Les escarres chez la personne âgée - Partie 2 (1/10)

Grands principes de cicatrisation des escarres

Article paru dans santé log Soins à domicile n° 49

Article du 10-03-2016
par Equipe de rédaction

Les plaies cutanées aiguës de l'adulte. Suivi en pratique ambulatoire et à domicile par un(e) IDE libéral(e) (1/10)

Définition, épidémiologie

Article paru dans santé log Soins à domicile n° 44

Article du 16-05-2015
par Equipe de rédaction