Vous recherchez une actualité
Actualités

CANCER de la VESSIE: Ipsen reprend Hexvix® pour détecter par fluorescence

Actualité publiée il y a 8 années 3 semaines 5 jours
Industrie

Ipsen vient d’acquérir, pour le monde hors US et Scandinavie, les droits d’Hexvix®, le premier médicament enregistré pour améliorer la détection du cancer de la vessie, par fluorescence spécifique des cellules malignes, une étape clé dans la résection chirurgicale. Au-delà du potentiel de CA du produit, soit environ 14 millions d’euros par an, c’est un nouvel exemple de la percée des technologies photodynamiques appliquées au cancer. Les nouvelles données cliniques confirment que cette amélioration du taux de détection grâce à Hexvix® permet une chirurgie locale plus complète et donc une réduction significative du taux de récidive du cancer de la vessie.

Cet accord confère à Ipsen les droits de commercialisation dans le monde entier, d'Hexvix®, le produit phare de Photocure pour le diagnostic et la résection du cancer de la vessie. Hexvix® est la première avancée significative dans la détection du cancer de la vessie. Le médicament génère une fluorescence spécifique des cellules malignes de la vessie lors d'une résection transuréthrale de la vessie, permettant d'améliorer la détection et la résection des tumeurs non invasives de la vessie.


Hexvix®, qui a d'abord été enregistré en 2004 en Suède, a ensuite été approuvé dans plusieurs pays européens en 2006, puis aux Etats-Unis en 2010. Ipsen est déjà spécialisé en uro-oncologie dispose d'une franchise forte et bien établie en uro-oncologie et commercialisera Hexvix® en Europe dans un premier temps, grâce à son réseau de vente dédié. Hexvix® va permettre au laboratoire de développer des synergies commerciales avec Decapeptyl®, indiqué dans le traitement du cancer avancé de la prostate et avec tasquinimod, actuellement en phase III de développement clinique pour le traitement du cancer de la prostate.

Les dernières données cliniques sur Hexvix® ont montré une augmentation de 30% du taux de détection des cellules malignes de la vessie par rapport au système en lumière blanche, permettant ainsi d'atteindre un taux de détection de 96%. Hexvix® a également montré une augmentation de 32% de la détection des carcinomes in situ, dans lesquels les cellules tumorales n'ont pas encore atteint les tissus profonds mais portent en elles un risque élevé de progression. C'est le premier produit d'une nouvelle classe diagnostique, celle des agents de diagnostic photodynamique.

Autres actualités sur le même thème